Quelques courtes remarques concernant cette délibération sur le budget avant de s’abstenir sur celle-ci.

Une ligne a attiré notre attention dans la rubrique dépense : « Les charges d’intérêt doivent être augmentées de 60 000 euros suite au versement d’une indemnité dans le cadre de la renégociation d’un emprunt. »

Emprunt toxique

Bien, nous notons que le « bon père de famille » que nous avons comme gestionnaire, mais malheureusement pris les doigts dans le pot des emprunts toxiques se décide à liquider cet emprunt en profitant du taux extraordinairement bas des taux d’intérêt. Coût pour la ville 60 000 euros en charge d’intérêt ! Excusez-nous, mais on a du mal à applaudir – non l’artiste – mais le gestionnaire, bon père de famille, certes, mais surtout, Maire de notre ville et responsable de la gestion des deniers des luziens !

piscine municipale de Saint-Jean-de-Luz

Très chère piscine

La ligne suivante, nous pose question ; nous pensions avoir fait le tour de tous les frais supplémentaires et surcoûts divers à la charge de la Ville afférents à cette piscine dus au surdimensionnement incontestable de l’équipement. Mais « le coup » de la révision je cite « des indices de révisions de prix concernant la DSP pour l’exploitation de la piscine », nous ne l’avions jamais encore vu depuis sa mise en service. 15.000 euros ! Quelques soient vos explications techniques, nous pensons que vous serez d’accord avec nous sur le constat suivant : «Chère, très chère piscine!».

120.000 € de l’agglo

Délibération, proposée par la majorité, concernant la demande de fonds de concours à la Communauté d’Agglomération Sud Pays Basque

Pour le groupe Herri Berri, intervention de Pascal Laffite. »Une réflexion d’ordre général sur la nature de la délibération, suivi d’une explication de vote.

Il semble dans un premier temps naturel de se réjouir de l’effet d’aubaine de cette délibération qui attribue plus de 120.000 € au budget de notre commune ; ce nouveau versement de fonds de concours en provenance de l’Agglo est effectivement le bien venu au regard des baisses de dotations étatiques.

Manque de solidarité communautaire

Seulement, il faut savoir que lorsque la Communauté d’Agglo verse 120.000 € à la ville de St Jean de Luz, elle verse aussi à chacune des douze communes au titre de ce même fonds de concours, une somme calculée sur des critères définis, équitables et complexes. Au final, coût total de l’opération pour les finances de l’Agglo : 800.000 € ! Cette somme dont il se déleste se fait au détriment de son budget propre et obère nécessairement une part des investissements qu’il aurait pu réaliser au niveau de l’ensemble du territoire.
Pourtant, lors des élections pour la présidence de la Communauté d’Agglomération Sud Pays Basque un des candidats – le futur Président- avait utilisé un joli slogan de circonstances illustrant, sans doute, sa volonté de développer le poids politique de l’Agglo : « Douze pour une et non une pour douze ! ». Je vous laisse le soin de le décoder et de l’évaluer à l’aune de la délibération de ce soir.
Par ailleurs, je propose à la réflexion des membres du Conseil, pour certains conseillers communautaires, mais pour tous évidemment concernés par la nature même de la communauté d’Agglo, la question suivante :
« Devons-nous agir dans le cadre d’une logique communautaire dans nos rapports avec l’Agglo ou bien celle-ci doit-elle constituer un guichet au service de chacune des douze communes ? ».

Priorité à l’investissement !

Pour ce qui est de l’explication de vote, nous pensons que ce fonds de concours doit en priorité être destiné à de l’investissement, bien que légalement vous puissiez le flécher vers du fonctionnement. Pourquoi ?
A tous les niveaux, les baisses de dotations étatiques vont impacter durement l’investissement public ; tous les chefs d’entreprise sont unanimes pour reconnaître l’importance de celui-ci dans leurs activités économiques. Quand les collectivités publiques investissent c’est de l’emploi, qu’indirectement, nous créons ou pérennisons, ce sont des rentrées fiscales que, dans un second temps, nous assurons, c’est un dynamisme économique qu’à tout coup, nous impulsons !
Or, la délibération n’indique pas clairement que ce fonds de concours ira sur de l’investissement à destination d’équipements structurants nouveaux mais abondera un budget de fonctionnement dédié, en grande partie, à de l’éclairage public. C’est donc bien le choix que vous faîtes dans la destination de cette somme d’argent qui nous pose problème.
En conséquence Herri Berri s’abstient. »

Conseil Municipal du 12 décembre 2014