Dans les colonnes du journal Sud Ouest, les élus du groupe d’opposition municipale Herri Berri interpellent le maire pour qu’une vraie concertation ait lieu sur l’épineux dossier des rythmes scolaires.

« Le maire doit mettre tout le monde autour de la table au sujet de la réforme des rythmes scolaires », exhorte Pascal Lafitte. Le chef de file du groupe d’opposition Herri Berri à Saint-Jean-de-Luz est pourtant convié à une réunion, lundi à la mairie, avec l’inspectrice d’académie et les directeurs d’école. Mais c’est simplement à ce titre qu’il a reçu une convocation (Pascal Lafitte est directeur de l’école du Centre dans le civil, NDLR).

livres scolaires

« Pour un sujet aussi important, il faut que tous les acteurs du dossier soient impliqués : élus, professeurs des écoles, administration, parents d’élèves. Or, le seul lieu idoine, c’est le conseil des écoles. J’appelle donc le maire à réunir tous les conseils des écoles de la cité (trois publics, trois privés dont un associatif) dans les semaines qui viennent avant de prendre une décision. »

L’option 2013 privilégiée

Comme partout en France, la Ville a jusqu’au 1er mars pour demander le report à 2104 de la réforme présentée cette semaine par le ministre Vincent Peillon. En cas de non-délibération du Conseil municipal, la commune devra appliquer les nouveaux textes dès septembre 2013. La réforme, faut-il le rappeler, aura pour principale conséquence de faire venir les élèves à l’école le mercredi matin.

« Ce changement de rythme aura de grosses conséquences économiques et sociales pour la commune (quelles activités périscolaires avec quel personnel ?), les familles et les associations (avec la perte du mercredi matin libre pour les enfants). On ne peut pas prendre une décision à la légère. Avant de trancher, le maire devrait écouter l’avis de tout le monde », conseille Pascal Lafitte qui a son avis sur la question : « à Herri Berri, nous pensons aujourd’hui qu’il serait plus sage d’attendre la rentrée 2014. Mais cette position pourrait évoluer en fonction des débats. »

La Mairie travaille depuis des semaines sur les conséquences de cette réforme et sa possible application dès 2013. Reste à savoir si le maire entendra la demande du groupe d’opposition abertzale alors que le temps presse.

Vous pouvez lire cet article sur le site de Sud Ouest https://www.sudouest.fr/2013/01/25/herri-berri-a-le-rythme-scolaire-dans-la-peau-945672-4383.php