Programme de construction de Errota Zahar

Le projet Errota Zahar, qui prévoit la création d’un lotissement haut de gamme à proximité de la piscine de Chantaco, date de plusieurs années. Il est prévu sur une emprise de 7,4 hectares, soit 10 terrains de foot.

vue aérienne du projet quartier errota zahar dans le PLU de Saint-Jean-de-Luz

Initialement, 28 lots devaient constituer ce lotissement pavillonnaire. Le projet a été réduit à 10 lots sur une emprise de 3,4 hectares et est désormais présenté comme un « hameau nouveau intégré à l’environnement ». Ce modèle d’urbanisation reste encore appliquable jusqu’en 2021, mais la mairie devra justifier que ce programme répond bien aux exigences administratives pour exister en tant que tel.

projet-errota-zahar-saintjeandeluz

projet errota zahar saint-jean-de-luz

Ce lotissement et son étalement urbain auront un impact environnemental considérable et irréversible. La question se pose du modèle d’aménagement urbain proposé par la municipalité. Ici encore, elle fait le choix de sacrifier les terres naturelles, d’artificialiser les sols, alors que Herri Berri propose de construire la ville dans et sur la ville déjà existante.

Herri Berri s’interroge…

  • Errota Zahar est contraire à l’esprit de la réglementation actuelle.
  • la loi ELAN a supprimée la notion de « hameau nouveau intégré à l’environnement » sur laquelle se fonde ce projet. La loi ELAN autorise uniquement l’extension urbaine dans des secteurs déjà urbanisés et Errota Zahar n’est pas dans une zone déjà urbanisée.
  • l’environnement est sensible avec des zones humides, des barthes, un étang et des boisements. D’ailleurs, l’analyse environnementale stipule que bâtir sur ce site peut avoir un impact sur les fonctionnalités écologiques.
  • l’intégration paysagère est à démontrer dans cette zone à faible pente sur les rives d’un étang.
  • la consommation d’espace est considérable : 5 terrains de foot pour 10 villas.
  • le type de logement proposé, hauts de gamme, ne manque pas sur la commune.

En conséquence et en l’état, Herri Berri demande le retrait de ce programme afin de :

    En conséquence et en l’état, Herri Berri demande le retrait de ce programme afin de stopper

  • l’extension d’urbanisation dans ce secteur sensible pour préserver les espaces naturels.
  • dénoncer la production injustifiée de logements hauts de gamme dans une ville qui n’en a plus besoin.

Les propositions d’Herri Berri

  • d’assumer l’échec du projet Errota Zahar devant les Luziens. Les erreurs commises par la municipalité sur ce projet d’aménagement risquent de créer un contentieux avec les propriétaires du terrain et la commune pourrait devoir payer une indemnité importante.
  • si ce secteur doit être urbanisé malgré tout, ce « hameau nouveau intégré à l’environnement » doit correspondre à un projet destiné au public, ouvert sur l’étang de Basabeltz et doublé d’un cheminement pédagogique sur les barthes de la Nivelle.