Un grand vide concernant l’accueil des femmes subissant des violences conjugales est en passe d’être réglé à Saint-Jean-de-Luz.

Enfin une permanence juridique sur les droits des femmes et des familles, gratuite et anonyme, va à nouveau se mettre en place à Saint-Jean-de-Luz.

Après une interruption de plus d’un an dans notre ville, suite à la liquidation judiciaire de l’association CIDFF des Pyrénées-Atlantiques, un nouvel accueil, avec pour mission d’informer, d’orienter et d’accompagner le public (en priorité les femmes) dans le domaine de l’accès au droit se met en place avec l’aide de la commune.

affiche contre les violences faites aux femmes

Il était temps car les chiffres sont là : 20% des consultations juridiques de la Côte Basque proviennent de Saint-Jean-de-Luz. L’utilité de cette structure, qui est un élément important du maillage communal concernant les violences faites aux femmes, n’est donc plus à démontrer.

 Lutter efficacement contre les violences faites aux femmes

Ce chiffre significatif, en constante augmentation, est le résultat des différentes politiques menées par Sagardian et le CCAS. Ces deux structures se sont engagées dans la lutte contre les violences conjugales depuis 2007 avec le soutien actif d’Herri Berri.
Ces années de travail et de mise en réseau ont permis de libérer la parole et de soulager de nombreux femmes et enfants. Il est important de faire savoir aux femmes qu’elles ont droit à une vie libre de violence.

Tribune des élus Herri Berri – Berriak n°82 – novembre 2016