Les écoliers qui entrent et s’assoient, aujourd’hui, dans les salles de classe de Saint-Jean-de-Luz seront, demain, les citoyens qui participeront à la vie de leur cité.
Ce simple et évident constat éclaire les liens existant entre éducation et citoyenneté ; il donne également la dimension des enjeux posés quant à l’avenir de notre société, et à une échelle moindre, celle de notre ville.
La loi pose qu’une commune doit assurer à tous les enfants scolarisés, en cycle primaire, les conditions matérielles nécessaires à un épanouissement scolaire optimum.

programme pour l'école, élections municipales Saint-Jean-de-Luz

Saint-Jean-de-Luz doit investir dans l’avenir, les enfants scolarisés dans nos écoles en sont une part essentielle. Conscient de cette réalité, Herri Berri mettra en place une politique en direction du monde scolaire à la hauteur des enjeux pour notre ville.

Garantir les mêmes chances pour tous les écoliers luziens

Ainsi, tout écolier inscrit dans une école luzienne, indépendamment du choix de ses parents, se verra offrir les mêmes chances de réussite scolaire au regard des interventions budgétaires municipales.

Une municipalité a donc à sa charge, pour ce qui concerne l’enseignement public, la mise à disposition des locaux et du mobilier adaptés aux enfants, leur entretien, leur agrandissement ou rénovation éventuelle.

Elle met en place les conditions nécessaires à la gratuité de l’enseignement. Par ailleurs, sous sa responsabilité (hors temps scolaire) et en concertation avec les équipes éducatives ainsi qu’avec les services de l’Education Nationale, elle peut proposer des structures ou mettre sur pied des interventions permettant l’amélioration des conditions d’apprentissage des élèves, tant au niveau du temps scolaire que périscolaire : intervenants municipaux, cantine, garderie, études surveillées ou dirigées, soutien scolaire sur le temps des vacances, aide financière ou organisationnelle pour des projets pédagogiques culturels et/ou sportifs…

Pour ce qui ressort de l’enseignement privé confessionnel ou associatif, la loi fait obligation à la municipalité de verser « le forfait communal » pour chaque enfant de la commune scolarisé sur son territoire ou sur celui d’une ville voisine.

Prendre en compte la particularité culturelle

Saint-Jean-de-Luz, ville du Pays Basque, se situe à une douzaine de kilomètres du Pays Basque sud. Passé la Bidassoa, deux langues sont officielles : le basque et l’espagnol. Il semble évident que l’apprentissage de ces deux langues ne peut constituer qu’un avantage appréciable pour les élèves luziens ; certains de ceux-ci ont fait le choix de l’immersion en langue basque (filière privée ikastola) ou de l’enseignement à parité horaire en basque ou espagnol, sur des groupes scolaires précis.

Compte tenu de la spécificité culturelle et géographique de notre ville, il nous semble donc pertinent que chacun d’entre eux puisse avoir la possibilité d’accéder à un enseignement bilingue afin de devenir, à terme, un locuteur équilibré en basque et en espagnol.

Le temps péri-scolaire

Sur le temps péri-scolaire, lié à la réforme des rythmes scolaires, une initiation à la langue anglaise pourrait être complémentaire et envisagée.

Sur ce même temps, un renforcement de la pratique des technologies numériques liées à la maîtrise de l’outil informatique et de l’internet pourra permettre d’enrichir les compétences des élèves et de les préparer utilement à l’environnement social et scolaire qui les attend.

En complément, de nombreuses autres activités pourront être proposées en associant les associations sportives ou culturelles luziennes. Sur un autre plan, en coordination avec les enseignants, la commune pourra impulser des initiatives concernant l’éducation des enfants à la notion de développement soutenable, à des pratiques écologiquement responsables et au « vivre ensemble ». En guise d’application, l’introduction de plus en plus important de plats bio sera proposée dans les menus de la cantine municipale.

Nos propositions en matière scolaire

Pour les locaux scolaires, Herri Berri propose

    • Entretien-rénovation pour une fonctionnalité optimale et économe des bâtiments.
    • Transfert de la cantine dans les locaux de l’école du Centre.
    • Poursuite de l’équipement numérique  des différentes écoles maternelles et élémentaires.

    Nos réflexions et actions dans les différents champs scolaires et périscolaire, en concertation avec les partenaires éducatifs

      • Réfléchir aux conditions d’une extension de l’offre bilingue basque-français à l’ensemble des groupes scolaires luziens.

    Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires :

    • Renforcer la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
    • Proposer à tous les élèves une initiation aux langues basque, espagnole et anglaise.
    • Offrir des activités culturelles et sportives de qualité en relation avec les associations luziennes.
    • Etudier la possibilité de servir, à terme, des repas bio dans les cantines municipales.

     

  • À l’occasion des élections municipales à Saint-Jean-de-Luz, vous trouverez le programme complet, au format pdf, de la liste Herri Berri dans le domaine de l’école