les comédiens de la compagnie eleka

Contrat de progrès sur la langue basque

En décembre dernier, le conseil municipal a voté la signature d’un « contrat de progrès » sur la promotion de la langue basque dans la ville. Cela suppose un certain nombre d’engagements concrets et une évaluation annuelle ; tout cela est une bonne nouvelle… surtout au lendemain du festival Festiconte où l’on a pu constater que sur un programme riche de 18 spectacles, dont 7 pour les scolaires, tous d’une grande qualité, un seul et unique fut proposé en langue basque, un jeudi matin. Un sur 18, cela fait 5,5%.

Gageons que le contrat permettra d’assurer à tous les niveaux de l’action culturelle – notamment communal et intercommunal – une meilleure prise en considération de la langue basque. A défaut de quoi toute politique culturelle dans notre ville serait condamnée à n’avoir rien d’autre à offrir qu’on ne puisse déjà trouver à Châlons-sur-Saône ou Massy-Palaiseau.

Berriak n°83 janvier 2017