Lors du dernier conseil municipal du 27 septembre 2019, Pascal Lafitte, conseiller municipal du groupe Herri Berri, ancien Directeur de l’école publique du centre à Saint-Jean-de-Luz, explique les raisons du déclin des effectifs scolaires de la ville depuis 20 ans (chiffres fournis par le service des affaires scolaires de la ville). Ce constat avait déjà été effectué en mai 2017 lors du même conseil municipal.

Comme chaque année en septembre parait le tableau des effectifs scolaires publié par les services de la Ville pour l’année 2019/2020. Sans rentrer dans les détails, sachez que nous ne connaissons aucune ouverture de classe en public et qu’un demi poste de basque est fermé en élémentaire Urdazuri.

 

 

école du centre Saint-Jean-de-Luz

Le Déclin des effectifs scolaires dans les écoles luziennes en chiffres !

Le contexte de faiblesse démographique avancé par certains ne peut constituer à lui seul l’explication de cette érosion scolaire puisque d’autres écoles des communes environnantes (Urrugne, Saint-Pée-sur-Nivelle… ne subissent pas ce phénomène; seulement, dans ces petites villes et villages les jeunes couples trouvent des loyers accessibles et peuvent se loger; conséquence, pas de fermeture de classe, effectifs scolaires en hausse . . . Chaque année ce constat est avéré, démontré et partagé par le plus grand nombre des observateurs.

Tout d’abord, voici quelques chiffres à rappeler peut-être au Conseil Muncipal :

  • Il y a plus de 20 ans, lors de la rentrée 1995/1996, on dénombrait encore 1143 élèves luziens inscrits toutes écoles confondues à Saint-Jean-de-Luz.
  • Dix ans plus tard, en 2006/2007, ils étaient seulement 999.
  • Désormais, lors de la rentrée 2015/2016, il n’y avait plus que 909 élèves luziens.
  •  Seulement 862 élèves en 2019/2020 soit un chute de – 5% des effectifs par rapport à 2015/2016

Le nombre total d’élèves luziens scolarisés dans nos écoles (public, privé confessionnel et Ikastola) continue sa lente mais constante érosion : – 1,5% d’une année à l’autre pour les maternelles et élémentaires confondus.

Les raisons de cette baisse : le manque de logements sociaux à Saint-Jean-de-Luz

En 2017, nous disions ceci à l’équipe en place : « voilà Monsieur le Maire, le constat est clair et partagé, je l’espère. Nous dénonçons une absence de politique volontariste en faveur du logement accessible à tous. Les effectifs scolaires sont en baisse en raison de manque d’envie politique de la majorité municipale. La politique municipale doit favoriser dans les années qui viennent les programmes où le logement est accessible financièrement. Ce sont leurs enfants qui composeront les classes de demain. « 

En 2019, une prise de conscience a eu lieu mais est-elle suffisante ? Vous avez donc Mr le maire tous les éléments pour stopper cette érosion du nombre d’élèves luziens dans les écoles de notre ville. Vous avez commencé à réagir et pourtant la baisse se poursuit. . . votre réponse est- elle à la hauteur du problème?

 

Mise à jour d’un article de mai 2017